cake_cassava_support_food_desert_sweet_tasty_cake_slices-695597.jpg!d-ccb028
Slide 1-02851c

Le 1754 ou le mariage de l'Histoire avec la Gastronomie.

Le Quartier Petitguillaume est un ensemble de bâtiments construits en 1754. Ils ont la vocation d'accueillir les régiments de Cavalerie du Roi, vocation militaire qu'ils conservent jusqu’en 1940, avec le dépôt de remonte qui maintiendra la présence du cheval dans le bourg de Faverney.
Pendant la seconde guerre mondiale, l'armée du Reich le réquisitionne durant la sombre période de l'occupation. Les armées alliées et les F.F.I. en prennent possession à la libération du village. Dans les années 50, le quartier perd sa vocation après deux siècles d'Histoire militaire. Il est transformé en "Ecole d’Agriculture d'Hiver" de la Haute-Saône.
En 1986, le quartier est réhabilité et se transforme une troisième fois. Si l'architecture militaire est toujours visible de l'extérieur, l'usage en devient civil. Les étages sont devenus des logements, les services de la Poste et un restaurant occupent le rez-de-chaussée.

En 2016, le restaurant, trentenaire est contraint de fermer. Cependant, à l'initiative de passionnés et amoureux du village, Coralie et Brice Champion, boulangers au village et Cyril Praneuf, chef cuisinier ami du couple, la décision est prise de faire revivre cette table incontournable de la Haute-Saône.
Et c'est ainsi que le 18 décembre 2017, après une remise aux normes et quelques travaux, le Père Noël passa quelques jours en avance et permis la réouverture du restaurant… au nom tout naturel de 1754. Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, cela permet l'embauche de Frédéric Daix au service.

Côté brasserie le midi ou en salle gastronomie le soir, Coralie ou Frédéric vous serviront les plats et suggestions concoctés avec soin et passion par Cyril, le chef.
Son métier, il l'exerce depuis l'été 2002, après obtention du bac professionnel hôtellerie restauration, d'abord comme commis dans le Vaucluse à l'Auberge la Fenière. En février 2004, il entre à Vonnas chez Georges Blanc pour parfaire son apprentissage. D'abord Chef de partie garnitures des viandes et poissons, puis Chef de partie des entrées, il forme stagiaires et apprentis tout en gérant les commandes et les stocks. Il participe à la réalisation des cartes du restaurant aux côtés de Georges Blanc et Alexandre Blanc. Il passe ensuite un an en Champagne au Château les Crayères à Reims et complète sa formation. Il officiera ensuite durant plus de sept années à Vesoul au Restaurant "Les Vendanges de Bourgogne", d'abord comme second puis comme chef.